• L’érosion des berges et les hommes

    L’érosion des berges et les hommes

Michelle Lefort poursuit sa réflexion sur le thème de l’éphémère et de l’impermanence, déjà présent dans l’exposition L’érosion des berges et les hommes.
 
Son travail est orienté cette fois sur le Grand Nord, sa lumière, ses glaces et ses paysages en mouvance. Elle veut communiquer sa façon de percevoir des changements observables dans cette partie du globe que les scientifiques nomment « le pouls de la terre ». Sa recherche artistique met en relief les mutations de l’environnement et la fragilité du territoire. Ses oeuvres, témoignant de la fonte des glaces, suscitent la réflexion et le questionnement quant aux effets de notre surconsommation.
 
L’exposition présente des tableaux autonomes ou disposés en séquences (diptyques et polyptiques), réalisées à l’acrylique sur toile. Une installation au sol, Dérive, a été conçue avec la participation des élèves de niveau primaire de l’École Saint-Alexandre, ville de Port-Cartier. Ils ont été invités par l’artiste à observer les traces dans la neige et la glace ainsi qu’à exprimer leur perception du Grand Nord en créant ces plaques gravées qui la composent. L’artiste, pédagogue accorde une grande importance à conscientiser les écoliers aux bouleversements climatiques.

Céline Michaud, conseillère artistique

Avec le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec

participation citoyenneparticipation citoyenne

Les Berges

Les Berges

Les Berges - détail

Les Berges - détail

Les Hommes

Les Hommes

Les Hommes - détail

Les Hommes - détail

Mon intention...

Mon intention est d'établir un parallèle entre l'érosion des berges et les actions des hommes, en utilisant le langage de la peinture et de l'installation, en impliquant certains intervenants du milieu et la population locale, afin de susciter une réflexion sur la nature éphémère de l'équilibre entre l'homme et son environnement.

Implication citoyenne

Héritage de la mer de Goldthwaith

Une collecte de sandales a été faite auprès des résidents de Port-Cartier et de Sept-Îles. Elles ont été intégrées dans l'oeuvre comme un symbole de la présence des hommes sur les berges.

Vie des Arts

Un texte du critique d'art Jules Arbec

Lire le texte


Entrevue audio


Un reportage de TVCOM Brabant Wallon

Expositions

  • Musée régional de la Côte-Nord 2007
  • Centre d’exposition de Repentigny 2010
  • Salle Jean-Marc Dion, Sept-Îles 2011
  • Forum des Halls, Louvain-la-Neuve, Belgique 2014

Trame sonore


Nous vous invitons à regarder les œuvres en écoutant la trame sonore.

Gracieuseté Télé-Québec Côte-Nord par Germain Bériau