• Deux forces vives

    Deux forces vives

Baie-Johan-Beetz

L’installation symbolise la force du feu mise en parallèle avec selon moi, la force du tissus social développé par les résidents de Baie-Johan-Beetz.

Une large ligne rouge court dans la forêt pour rappeler la fragilité du territoire et souligner le danger intense du feu. Une pyramide de bois et de treillis, au bout du parcours de l’œuvre, recueille des pierres signées par les gens du village.


2015
nylon Maritex, scie à chaîne et reste de tout-terrain fondus, pierres signées des résidents de Baie-Johan-Beetz
Résidence Quétachou – Panache Art actuel – thème: Résilience du territoire

Elle matérialise la vivacité de la communauté et la complicité singulière des gens qui la composent. Cette structure contraste avec la vulnérabilité des objets de métal fondus, qui m’ont été offerts en cours de processus.

L'implication citoyenne


Photographies du feu et du groupe avec le ruban, Kathleen Walsh-Moleski

La participation et le soutien de la communauté de Baie-Joan-Beetz a été exemplaire lors du séjour de création en résidence à l’été 2015.

La collaboration du Comité Loisirs et Culture permet d’en faire une œuvre progressive. Des pierres signées peuvent être ajoutées au fil du temps.

  • Une aurore boréale pour célébrer deux forces vives

    Une aurore boréale pour célébrer deux forces vives