Mes réflexions et mes questionnements issus de mes préoccupations sociales et environnementales teintent mon travail de création depuis nombre d’années. Le confinement m’a plongée dans une paralysie de mes projets de création avec participation citoyenne. 

Ma réflexion s’est portée sur l’éclatement prévisible d’une société avide, centrée sur son capital. Le manque de contacts s’est transformé pour moi, en une soif intense d’espace et de couleurs.

Mon langage plastique s’est développé entre ma pensée pour les destinataires du tableau, en interférence avec l’agitation suscitée par la bataille mondiale contre la Covid 19.

Acrylique et mortier de structure sur toile
96,5 cm x 96,5 cm
Michelle Lefort mai 2020

Propriété de Éliane Didier et Patrick Weinspach, Auberge du Nord-Côtier


Exposée dans le cadre du projet PANO, organisé par Panache art actuel 6 Juillet au 12 août 2020 sur la promenade du Vieux-Quai de Sept-Îles
Diffusion numérique sur le travail de l'artiste sur le site de Panache art actuel du 27 juillet au 12 août

PANO : L'art dans le paysage

PANO : L'art dans le paysage

Écoutez le segment d'émission de Bonjour la Côte du 3 août 2020 « Michelle Lefort expose ses œuvres » dans le cadre du projet PANO : L'art dans le paysage.

Initiative du centre d'artistes PANACHE art actuel

Durée : 7:09  

Écoutez le segment


SLAM du confinement d’une artiste en art visuels

J’ai travaillé toute ma vie en parallèle afin de pouvoir me payer l’exercice de ma recherche-création.

J’ai intégré toute ma vie les ressources nécessaires afin d’obtenir un auditoire dans mon milieu et auprès de mes paires.

J’ai mis toute ma vie mon travail de l’avant, afin de recevoir le support des instances impliquées pour réaliser mes projets.

J’ai trimé toute ma vie pour sentir enfin ma démarche unifiée par mes expériences antécédentes et dans la voie qui répond à mon besoin de création.

J’ai ouvert toute ma vie mes actes de création à mon milieu environnant pour faire découvrir la dimension sacrée de l’art.

J’ai partagé toute ma vie mon expertise et mes réflexions pour comprendre et reconnaitre ma place d’artiste en société.

J’ai suivi toute ma vie mon fil conducteur pour enfin me sentir en possession de mes capacités de création et pouvoir avancer.

J’ai subi un arrêt aujourd’hui, dans ma vie, résistante mais impuissante, en perte brutale de mes moyens, à me demander si la brèche pourra être colmatée…

Rédigé en avril 2020, Michelle Lefort