Mon atelier d'inspiration

Atelier01

La nature âpre et sauvage, source d’inspiration

Michelle a entretenu avec la nature âpre et sauvage un dialogue constant, elle l’a côtoyée et observée dans toute sa mouvance. La proximité avec la mer, a amplifié sa réflexion sur la transformation et la nature éphémère de toute existence. Les thèmes abordés (L’âme à la mer,

L’Érosion des berges et les hommes, Dépassement, Perdre le Nord, …) prennent ancrage dans ses préoccupations sociales, telles le rapport de l’homme à son environnement et la fragilité des écosystèmes.

Éclater le support traditionnel

La peinture à l’acrylique a été privilégiée au départ pour traduire son rapport à l’univers. Mais au fil des ans, le support traditionnel a éclaté. La toile est devenue matière et a envahi l’espace. Des éléments naturels se sont intégrés à ses tableaux pour leurs qualités chromatiques ou esthétiques. En côtoyant les dunes, les bois de mer, les algues et les coquillages sont apparus dans ses créations sous forme de sculpture. Des personnages et des objets créés à la suite des cueillettes sur la grève, ont pris place dans des installations in situ transformées au fil du temps.

Des perfectionnements et des nouvelles expériences ont permis de travailler avec le béton, la résine de polyester et le métal et d’introduire ces matériaux dans des créations de plus grandes dimensions.

Faire cohabiter les médiums

Inspirée par l’expérience des grands formats, l’artiste aime faire cohabiter la peinture et la sculpture dans les projets d’exposition en salle, dans les sculptures extérieures et dans les réalisations In Situ. Cette cohabitation fait écho à son imaginaire et lui permet de traduire ses préoccupations sociales et environnementales.

Source :
Céline Michaud
Agente de relation

Entrevue audio

par Maryse Dugas - 20 août


Michelle Lefort3

Des études universitaires en pédagogie et en arts visuels, des formations avec Derouin, Sullivan et Segal l’amènent à offrir des enseignements au public et au privé.

Son immense attrait pour la Côte-Nord et ses nombreuses visites lui font élire domicile à Sept-Îles en 1999.

Impliquée dans diverses organisations culturelles, dont le Conseil consultatif en art culture et patrimoine, le Symposium de sculpture de Sept-Îles et le centre d’artistes Panache art actuel, sa recherche création empreinte de ses préoccupations environnementales et sociales.

Inscrite à l’Intégration des Arts à l’Architecture, boursière du Fonds de développement culturel de Sept-Îles et du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, présentée dans des expositions individuelles et collectives au Québec, au Mexique et en Belgique, elle est nominée au Club des Ambassadeurs de Sept-îles.

Photographie portrait, Michel Plourde

Télécharger son CV

Carte des activités artistiques